Lorsque tu n’existeras plus

Lorsque tu n’existeras plus, personne ne se souviendras que tu as existé. Et tu l’auras bien cherché. Jamais aucun effort pour marquer les esprits, pour laisser une trace. « C’est pas pour moi » « Il n’y a rien à retenir » et toutes ces bêtises que tu te répètes à longueur de temps.

Tous ces gens que tu as aimés et avec qui tu as tout fait pour qu’ils te détestent. Ça a souvent marché, beau travail, enfin pas avec tout le monde. Mais c’était il y a longtemps, eux aussi ont dû oublier. Et puis au pire ? Ce n’est pas maintenant que tu vas les revoir. Alors autant les oublier toi aussi. C’est plus simple.

Et ce sera moins douloureux. Partir en ne laissant rien, ni personne. C’est plus facile. Aussi facile que de partir sans se battre. Aussi lâche. Mais tu ne t’es jamais battu pour ceux que tu as aimé, alors te battre pour toi… c’est beaucoup espérer.

Pour quelqu’un qui réfléchit toujours trop, je trouve ça bizarre que tu choisisses la facilité mais ça ne me regarde pas. Ça fait bien longtemps que tu ne m’écoutes plus de toute façon.

Je ne vais donc pas intervenir et te laisser préparer les derniers détails de ton départ, je dois, de fait, m’organiser de mon côté.

Dis-moi, t’as déjà supprimé les photos et les messages ? J’aurais voulu y jeter un dernier coup d’œil. Pourquoi faire ? Aucune idée, un peu de nostalgie j’imagine.

T’as vendu ou donné toutes tes affaires aussi ? Nos affaires, je te signale, au passage, tu aurais pu me demander mon avis. Mais bon, tu n’en as fait qu’à ta tête comme d’habitude.

C’est quoi le programme aujourd’hui ? Passer voir des gens ? Tu leur feras croire que tu passais dans le quartier par hasard. Ils seront dupes évidemment, ils ne peuvent pas se douter. Tu crois qu’ils comprendront… après.

Je sais bien que tu t’en fous, mais pas moi, alors laisses-moi au moins ça. C’est bientôt tout ce qu’il me restera.

N’oublies pas qu’il faut passer à la banque aussi. Solution de facilité mais ça demande néanmoins de la préparation pour faire les choses bien. Quoi ? C’est « néanmoins » qui te fait rire ? Tu penses à Voldemort ?! HAHA c’est vrai que c’est drôle, on avait vu ça sur twitter je crois. T’oublieras pas de désactiver tous les comptes, histoire de laisser un truc propre.

Ça fait plaisir de te voir rire, ça faisait longtemps. Je sais plus exactement mais longtemps. C’est dommage. Ça te va bien. C’est à cause de ça que tu vas tout arrêter ? Parce que ça ne t’arrive plus ? Parce que tu n’y arrives plus ? Je crois que je commence à comprendre. C’est vrai que c’est de plus en plus dur.

Lorsque tu nous auras fait disparaître personne ne nous regrettera. Mais toi, tu es sûre que tu ne regretteras pas ?

Non mais ne lève pas les yeux au ciel comme ça, tu sais ce que je veux dire. Est-ce que tu es sûre que c’est la seule solution ? Notre dernière option ?

Okay je te crois, sache juste que je trouve ça dommage, parce que moi je t’aime bien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s