Je suis désolée

Etre désolée, présenter ses excuses, tout le temps. Encore et sans cesse. Parce qu’aucun de nos comportements n’a de sens ; qu’on ne fait jamais rien comme il faut. Rien de ce que les autres attendent. Toujours viser à côté.

 

S’excuser de s’excuser quand ça se fait trop visible. Pire affront à l’estime de soi et à la langue française. On ne s’excuse pas. On demande à autrui de le faire. Encore un effort désagréable crée par notre présence. On présente ses excuses comme on tend le bâton pour se faire battre.

 

« Je te demande de m’excuser »

« Je suis désolée »

« Pardonne-moi »

« Ce n’est pas ce que je voulais »

 

D’être trop là. De m’éloigner, de (mal) réagir, de ne pas savoir quoi dire, quoi faire, d’être désemparée. D’exister.

 

Je ne sais même plus le nombre de fois où je me suis excusée par réflexe. Ce n’était même plus sincère mais je pensais devoir le faire. Où on me faisait comprendre qu’il le fallait. Que j’avais déçu une fois de plus. Là fois de trop. La fin d’une ère. Passé de désolée à désolante.

 

J’ai des regrets, comme la majorité des gens. Mais parmi eux il existe une catégorie bien spéciale. Les excuses qu’on m’a demandées et que j’ai données, en sachant qu’elles n’étaient pas légitimes ou justifiées. Une manière d’asseoir leur pouvoir sur moi. De montrer que quoi que je fasse j’avais tord puisque eux avaient raison. Mais je les laissais faire, ça m’arrangeait bien. Parce que quand on te demande quelque chose c’est que tu existes.
 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s